Accompagnement des associations nantaises : le CADRAN

Article écrit à partir des propos de Gwenaëlle Ridard, responsablede la mission Ressources Associatives au sein de la Direction Vie Associative et Jeunesse de la ville de Nantes, recueillis lors de la web-conférence organisée par le RNMA le 15 Juin 2021 sur le thème "Collectivités et accompagnement des associations"

Avec 6000 associations aujourd’hui, 90 000 bénévoles investis dans une ou plusieurs associations et environ 700 nouvelles associations par an, le territoire nantais vit au rythme d’un dynamisme associatif foisonnant qui justifie l'existence d’une mosaïque de structures d’accompagnement. Le CADRAN se situe au carrefour de cette mosaïque et se veut être l’oreille et la boussole des associations qui ne savent pas à quel saint se vouer. 

L’accompagnement de la vie associative à Nantes

La ville de Nantes a une culture de l’accompagnement depuis plusieurs années. Avant 2008, il y a eu un centre d’accompagnement de la vie associative (le CAVA), un lieu où les associations pouvaient trouver des réponses à des préoccupations d’ordre juridique, statutaire et matériel. Mais en 2008 comme nous l’explique Gwenaëlle Ridard, ce centre cesse ses activités. L’accompagnement va cependant continuer de se faire par d’autres structures sous plusieurs formes. Dans la foulée 6 associations se sont mises ensemble pendant un temps pour servir de "repère", créer du lien et offrir des ressources pour aider les autres associations. L’accompagnement fait donc partie du paysage associatif nantais depuis bien longtemps. C’est justement pour organiser la pluralité des acteurs qui existent et qui se sont créés en l’absence d’une structure fédératrice, que le CADRAN a été pensé. 

 “A Nantes il n’y a pas une Maisons Des Associations ou des maisons thématiques comme il peut en exister à Rennes par exemple. À Nantes il y a une ressource qui était un peu éparpillée et où les acteurs associatifs, les fédérations d’éducation populaire, se sont organisés pour accompagner les associations. C’est pour cela qu’entre 2008 et 2010, la Ville a senti le besoin de prendre une place dans ce réseau qui se constituait. Elle s’est positionnée comme un acteur qui allait donner à voir ce qui existait sur le territoire afin de valoriser la ressource existante.”

Le CADRAN est donc né d’une volonté de créer un cadre qui permettrait d’avoir une vue d’ensemble sur la ressource associative.

Qu’est-ce que LE CADRAN ?

Rapprocher la demande de l'offre, créer du lien, c’est ce qui ressort de l’intervention de la responsable Gwenaëlle Ridard. Le CADRAN s’appuie en effet sur un large réseau de plus de 50 partenaires ressources dont 5 nouveaux acteurs qui relèvent de la transition écologique. Créé en 2010, c’est aujourd’hui le lieu d’écoute, de conseil et d’orientation des associations et bénévoles qui ne savent pas à quel saint se vouer dans le large éventail de ressources éparpillées sur le territoire. En fonction des besoins, des projets et des thématiques de sollicitation, les agents d'accueil orientent les requérants vers les acteurs appropriés, vers la bonne direction municipale, vers le bon quartier associatif. Les missions du CADRAN vont également plus loin :

“Le rôle du CADRAN c’est aussi de compléter l’offre de ressource lorsqu’elle est inexistante. Dans cette optique, on développe par exemple depuis 10 ans des formations spécifiques à l’accompagnement à la vie associative pour les jeunes. Cela parce qu’on s’est rendu compte que les formations classiques dispensées n’étaient pas suffisamment adaptées. Nous avons donc développé des formations sur mesure. Cette année nous sommes sur 22 modules de formation, le tout en lien avec notre réseau de partenaires.”

Articuler sans chapeauter c’est finalement vers cela que tend ce dispositif. Les ressources proposées sont toujours complémentaires aux ressources existantes. Avec l’arrivée du CADRAN en 2010, l’idée pour la ville n’était donc pas de prendre la place des autres structures d'accompagnement qui existaient déjà, mais de venir en soutien. Le rôle du CADRAN c’est finalement d’orienter les besoins vers les structures extérieures adéquates mais faire aussi le lien avec les détachements municipaux dont la structure peut s'avérer complexe et difficilement accessible pour les associations.

En interne de la collectivité, le CADRAN anime un groupe de référents Vie Associative pour faire le lien avec d’autres services ( sport, culture…). Des formations internes et un travail de fond auprès des autres directions municipales permettent de construire une culture commune de la Vie Associative Nantaise. Des dynamiques comme celles autour de l’observatoire ou de l’utilité sociale des associations pilotées par le CADRAN ces dernières années cultivent une lecture partagée entre services et associations locales. Pour autant, Nantes n’a pas mis en place de guichet unique et chaque délégation conserve sa légitimité pour soutenir les associations de son champ;  une charte de déontologie existe sur le financement des associations et une délibération avec un format unifié a été mise en place pour contribuer à la cohérence d’ensemble.


Projets et perspectives du CADRAN

Le CADRAN a été une porte d’entrée remarquable pendant la crise sanitaire, notamment pour obtenir des renseignements sur les réseaux d’entraide. Pendant dix ans, sa légitimité s’est bâtie et il bénéficie aujourd’hui de la confiance des partenaires, ce qui facilite la création de lien et de projets en commun. Par ce dispositif, la ville de Nantes a lancé en 2016 une démarche de concertation avec les associations. Cette démarche a abouti à une charte d’engagement mutuel, à la création d’un observatoire de la vie associative, à une conférence de la vie associative et aussi à un espace numérique en ligne pour donner un accès numérique à la ressource associative. 

Par ailleurs, à travers le CADRAN, la ville de Nantes à mis en place des dispositifs de soutien financiers spécifiques. Aujourd’hui l’enjeu reste certes celui du maintien du lien social et de l’accueil physique mais il est aussi numérique et écologique. Le CADRAN renforce donc avec la ville et les acteurs du bénévolat, la dimension numérique de l'accompagnement. “L’idée est d'agréger l’ensemble des demandes de bénévolat pour que sur le site de la ville, il y ait une porte d’entrée sur les missions bénévoles.” Pour ce qui est de l’enjeu écologique, il y a un travail avec une direction de la métropole, sur l’animation et l’accompagnement à la transition écologique. 

Le CADRAN c’est finalement une vision à 360 degrés sur la vie associative locale et des travaux sur des outils de communication comme son dernier document infographique qui fait le tour du monde associatif nantais en chiffres. Nantes, l’effervescente vie associative est un document support qui parle et permet de voir en chiffres, tout le dynamisme associatif de la cité des ducs. 


Catégories
Accompagnement

Typologies
Cas pratiques & témoignages

Maisons
Le CADRAN – Nantes

Date de publication
15/06/2021

Tags

Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur.