Le CLVA de Saint-Jean de Braye : entretien avec Timothé Berthalon

Timothé BERTHALON est responsable de la Maison de la vie associative et sportive de la ville de Saint-Jean de Braye, le guichet unique pour les associations abraysiennes. Dans cet entretien accordé au RNMA le Vendredi 18 Juin 2021, il revient sur l’offre d’accompagnement associatif de la Ville et retrace le parcours d’un projet fédérateur destiné à renforcer le développement solidaire sur le territoire : le Conseil Local de la Vie Associative.

Le Guichet Unique de Saint-Jean de Braye

Les difficultés rencontrées sur les territoires par les associations sont protéiformes mais sont le plus souvent d’ordre administratif. Il y a dix ans, la ville de Saint-Jean de Braye a fait le choix de décomplexifier le parcours administratif des structures associatives locales. Elle a monté un guichet unique pour centraliser l’ensemble des demandes des associations afin de leur mettre les pieds à l’étrier.  

“C’est un projet monté en 2009 de simplifier au maximum la démarche usager des associations, afin que l’association n’ait qu’un seul interlocuteur.”

Avoir un seul interlocuteur, c’est souvent ce à quoi les structures associatives aspirent notamment lorsque l’offre en accompagnement est diversifiée et éparpillée sur le territoire. A Saint-Jean de Braye, les demandes de matériels, de salles, de subventions, l'accompagnement des projets passent par une seule porte d’entrée, un seul guichet. Des agents à l'accueil de la Maison de la Vie Associative et Sportive (MVAS), recueillent les préoccupations et les traitent telles qu’elles viennent. Ils sont amenés à rediriger les demandes qu’ils reçoivent quand elles concernent des domaines spécifiques de l'accompagnement.   

La MVAS de Saint-Jean de Brayes est une porte d’entrée privilégiée en matière d'accompagnement de la ville associative sur le territoire. Elle développe ainsi un éventail d’activités qui participent à l’animation locale. 

“Je travaille en tant que chef de service et nous sommes une équipe de territoriaux, nous déployons une politique de la ville mise en place autour de la vie associative et sportive. On travaille sur l’accompagnement, la mise en place d’un forum des Assos et d’un dispositif comme le sport de l’école pour permettre aux écoles et aux enfants de faire du sport dans toutes les disciplines avec toutes les Assos de la ville. Nous mettons en œuvre plusieurs autres dispositifs à différents moments de l’année.”

Par ailleurs, Saint-Jean de Braye c’est environ 150 associations déclarées, bénéficiant et faisant régulièrement appel aux services de la vie associative, et plus de 200 associations en activité aujourd’hui.


Le Conseil Local de la Vie Associative


“Le conseil local de la vie associative, c’était un projet de mandat de l’ancien maire M. Thiberge, le mandat avant l’arrivée de Mme Slimani. Le projet n’ayant pas abouti, quand je suis arrivé en 2017, la première chose que j’ai faite c’est que j’ai repris les projets de mandat. Et dans les missions qui m’étaient données il s’agissait entre autres de répondre à l’attente du mandat politique avec notamment la création ou l’accompagnement d’un Conseil Local de la Vie Associative.” nous explique M. Berthalon. 

Entre 2009 et 2017, le travail qui a été fait par la ville a consisté en la création de la MVAS qu’il a fallu faire connaître, la création d’un tissu associatif et son observation afin d’en connaître les points forts et les points faibles. En 2017 sur une proposition d’un bureau municipal, la création d’un CLVA est mise sur la table afin de faire émerger un espace collégial de partage du monde associatif. Cette proposition se concrétise mais ne se dote pas d’une entité propre sur le plan réglementaire.

“Elle a été créée comme une entité collective au sein de laquelle la ville aurait sa place avec un élu qui représenterait le CLVA, un bénévole qui pourrait représenter un co-animateur et qui permettrait de monter à deux têtes cette entité, un conseil collégial mené ainsi par deux animateurs.”

L’idée était d’intégrer toutes les associations abraysiennes mais pas que. Le CLVA ouvrait aussi la porte à toutes les personnes intéressées par la vie associative sur le territoire. Les cinq grands objectifs qui étaient visés étaient :

  • Être une interface collective d’échange entre les associations et la municipalité pour mettre en place des actions favorisant le bénévolat et la vie quotidienne des associations.
  • Favoriser la dynamique et la solidarité inter-associative, encourager la mutualisation des moyens et des énergies des associations
  • Faire en sorte que les associations soient mieux connues, à la fois entre elles mais aussi par le public et la municipalité
  • Rendre lisibles les problématiques et les atouts des associations de Saint-Jean de Braye
  • Être un espace de formation et d’exercice de la démocratie, pour le service de l’intérêt général, en lien avec les réalités quotidiennes des associations

Décidé en 2018, sous un format de direction collégiale avec un élu qui anime pour la ville et un bénévole animateur pour les Assos, comme rappelé plus haut par Timothé Berthalon, responsable de la vie associative, le conseil local de la vie associative a fait le choix de ces deux animateurs et de trois grandes rencontres dans l’année puis finalement deux rencontres aujourd'hui. 

Fonctionnement, rencontres et activités du CLVA

Un élu et un bénévole co-animent le conseil en sous groupes à raison de deux rencontres dans l’année. La première rencontre a lieu en Janvier pour passer à loupe le bilan des activités du CLVA l’année précédente et pour rassembler les avis des associations en présence sur ce qu’il conviendrait de mettre en œuvre pour la nouvelle année dans l’optique de se fixer un plan d’action. C’est à la suite de cette réunion qu’un plan d’action est travaillé, adopté et communiqué à tout le tissu associatif de la ville en cours d’année. Une fois communiqué, le plan d’action est mis en œuvre. La deuxième et dernière rencontre de l’année est évidemment une rencontre pour dresser un bilan de ce qui a marché et de ce qui ne l’a pas été. 

“Une fois qu’on a tenu la réunion plénière en Janvier avec toutes les Assos, on propose à toutes les personnes qui le souhaitent de faire partie d’un petit comité de pilotage du CLVA qu’on nomme Actions Asso. Ce comité va se retrouver régulièrement pendant toute l’année pour réfléchir au plan d’action, le mettre en place, associer des partenaires...”

Ainsi, la saison 2018/2019, il y a eu le lancement officiel du premier conseil local de la vie associative à Saint-Jean de Braye. Ce lancement a eu lieu en Février 2018. Les activités du CLVA ont essentiellement tournées autour de formations et le renforcement des capacités des associations et bénévoles. Des premières formations abordant la question de la responsabilité de l’encadrant bénévole, les subventions, le fonctionnement de la comptabilité, autant de thématiques fondamentales qui répondent aux attentes du monde associatif local, ont été distillées. Sur cette saison, 7 rencontres ont été organisées avec le groupe Actions Asso, 2 rencontres avec les associations abraysiennes et 2 formations distillées, des actions ont permis d’articuler une offre d’accompagnement sur mesure et qui ont pu lancer la CLVA.  Par la suite, la saison 2019/2020, a pu suivre un calendrier associatif normal (Septembre à Août) et riche composé de :

  • 2 rencontres avec les associations Abraysiennes ( lancement de l'année et bilan )
  • Création du fichier associatif CLVA pour le mailing
  • Diffusion d'une newsletter
  • 4 formations
  • 8 réunions du groupe Actions Asso
  • Construction d'un cahier des charges pour la création d'un site internet du CLVA , avec notamment une bourse au bénévolat (site Community Forge favorisant l’échange de services entre personnes). Projet qui n’a finalement pas abouti suite au décès du fondateur de Community Forge.


L’année 2020, particulièrement éprouvante pour l’ensemble du tissu associatif national absorbé par la crise sanitaire aura finalement raison du Conseil Local de la Vie Association dont les activités s'arrêteront après une première rencontre en Février 2020.

Quel avenir pour le CLVA de Saint-Jean de Braye?

Les réflexions ont lieu et des projets du CLVA continuent d’alimenter les réunions de la Ville avec les deux animateurs notamment autour du projet de la bourse au bénévolat. La question aussi qui se pose est celle du fonctionnement du CLVA notamment dans son volet réglementaire afin de savoir si oui ou non il faut lui donner une entité juridiquement capable d’assurer une certaine pérennité et bénéficier de subventions propres.

Le projet de bourse au bénévolat est donc en discussion et pourra se matérialiser dès la rentrée en Septembre 2021, sur le modèle du mécénat de compétence accessible via une page dédiée sur le site de la ville où toute personne pourra proposer bénévolement ses services et où des associations pourront aussi soumettre des besoins qui pourront matcher avec des services proposés par des bénévoles.

“La Ville veut monter une page internet pour le CLVA sur site internet et mettre en place une bourse au bénévolat, un partage de compétences, avec des formulaires simples du type : JE SUIS BÉNÉVOLE/PERSONNE LAMBDA ET J’AI DU TEMPS A DONNER  ; JE SUIS UNE ASSOCIATION ET J’AI BESOIN...”

La question quant à elle du fonctionnement du CLVA se pose car le fonctionnement initial s’appuie essentiellement sur l’engagement de la ville de mettre à disposition des locaux et un agent de la ville présent à toutes ses réunions en tant que service support et qui oriente le conseil dans ses prises de décisions et les démarches à suivre.

“Si on veut aller plus loin dans la démarche d'accompagnement du Conseil Local, il faudrait que le conseil se déclare en tant que LOI 1901. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui...”

Catégories
Engagement et participation citoyenne

Typologies
Cas pratiques & témoignages

Maisons
Maison de la Vie Associative et Sportive de Saint-Jean-de-Braye

Date de publication
18/06/2021

Tags

Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur.