Un conventionnement régional avec Uniformation pour déployer le CFGA

Cet article a été établi à partir des interventions de François Cauchy et de Mathieu Petiot  , coordinateur à la MDA de Tourcoing, lors des rencontres natinales du RNMA à Amiens en décembre 2017.

François Cauchy:   « Le réseau ViAsso est un réseau de Points d’appui en la nouvelle région Occitanie, un descendant pour ceux qui connaissent de l’ancien GIP RIG (Groupement d’Intérêt Public Réseau pour l’Information et la Gestion des associations locales). Nous avons repris à la fin du GIP le principe de se réunir pour échanger des outils et sommes actuellement 5 structures de plusieurs départements et 2 en cours d’habilitation. Aujourd’hui nous avons un partenariat avec Uniformation au niveau régional de Languedoc-Roussillon à l’époque. En début 2015, nous avons rencontré la chargée de mission pour lui proposer une opération pilote sur un déploiement d’un CFGA en « réduction ». Nous les avons intéressés avec cette idée et une première opération sur 6 sites de Languedoc-Roussillon a été faite sur trois jours uniquement pour tester l’opération. De concert, nous l’avons évalué positivement et avons opté pour envisager le montage de sessions complètes comprenant les 5 jours théoriques et les vingt jours pratiques. Cela s’est fait dès 2016 et deux sessions entre 2016 et 2017 sur dix sites de la région et le bilan est également un succès. Cette réussite a donné lieu à une volonté d’Uniformation d’étendre le CFGA sur toute la grande région Occitanie et nous sommes en période de négociation et de
validation par l’échelon national de l’ OPCA. On partirait sur 5 cessions sur l’année 2018. »
Pour faciliter les choses, l’organisme de formation de notre Point d’appui, auparavant CFEA mais qui s’appelle désormais Assosphère formation, centralise l’ensemble de cette opération et traite avec nos collègues des
autres PAVA sous forme de sous-traitance. Nous négocions un plan global d’intervention avec Uniformation, nous définissons les lieux d’implantation, un tarif horaire comme les OPCA le font classiquement, et tout ceci
entre dans une convention bi-annuelle sur 2016 et 2017, avec des objectifs quantitatifs et qualitatifs précisés. Sur l’aspect administratif, la sous-traitance entre OF – organismes de formations - n’est possible que si les soustraitants sont aussi OF et justement c’est le cas pour tous nos PAVA. De plus, une habilitation régionale pour être apte à réaliser des CFGA est attribuée par la DRJSCS. »

Mathieu Petiot: « La Ruche est un Point d’appui à la vie associative qui intervient sur l’Aude. On a une mission d’accompagnement de la vie associative et une mission secondaire de formation des bénévoles, par le
FDVA, et la formation des salariés. Ce sont nos 2 principales activités à compter de 2018, comme elles sont partagées par la plupart des MDA. Ce dispositif CFGA chez nous est actif depuis 2016 ; nous avons eu une session en novembre-décembre 2016 et une en juin 2017. L’idée du partenariat est que nous puissions regrouper dans une même session 8 personnes qui sont soit salariées soit bénévoles dans des structures adhérentes à Uniformation. Le ratio est de 5 salariés pour 3 bénévoles. Ce CFGA demande pas mal de suivi en terme de durée, on fait 5 jours de formation d’une trentaine d’heures, réparti sur 5 semaines à raison d’un jour par semaine. Après la partie pratique, on fait une restitution de la formation avec les stagiaires, c’est environ 6 mois plus tard. Cela nous permet de travailler avec des associations dans des secteurs assez proches. La difficulté est partagée par pas mal de MDA aujourd’hui je crois, c’est de réunir les 8 personnes. Uniformation soutient le partenariat au niveau financier mais ne fait pas de communication sur cette possibilité. Nous avons en juin difficilement réuni assez de participants, et surtout nous avons peiné à nous assurer qu’ils viennent jusqu’au bout. Dans la mesure où c’est gratuit pour eux, la présence pose problème. »

Question de la salle : « Au regard du fait que beaucoup de salariés en contrats aidés venaient, craignez-vous d’être impactés par la baisse de leur nombre en cours ? est-ce que ça peut vous impacter sur ce dispositif ? »
Mathieu Petiot « Dans le travail d’accompagnement que nous faisons le reste de l’année, la moitié des salariés venant nous voir étaient en effet en contrats aidés. La diminution de ce nombre ne va pas faciliter l’identification de personnes intéressées. Pour autant, un grand nombre d’associations dépend d’Uniformation donc nous devrons encore renforcer ce qui est fait en terme de communication. »



Catégories
Accompagnement

Typologies
Cas pratiques & témoignages

Maisons
La Ruche Associative - Narbonne

Date de publication
07/12/2017

Tags

Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur.